Historique de la 405

Dans cette rubrique, je donnerai surtout des dates. Je ne développerai pas les motorisations ni les finitions, qui sont traitées dans leurs rubriques correspondantes. Les dates de sortie des motorisations et finitions sont celles de la France. Un tableau récapitulant une partie de la gamme 405 se trouve en bas de cette page.


En Octobre 1982, début du projet D60, qui sera commercialisé 56 mois plus tard sous le chiffre "405".

En Février 1985, premier des 43 prototypes roulant D60.

En Octobre 1986, démarrage des préséries.

En Avril 1987, entrée en production de la 405, exclusivement à Sochaux.

Le 18 juin 1987, lancement commercial en France, avec 3 moteurs essence et trois finitions: un 1.6 sur les trois finitions GL, GR, SR, un 1.9 sur GR et SR, et un 1.9i sur GR, appelé GRi, et SR, appelé SRi. Tous les modèles étaient équipés d'une boîte de vitesse mécanique à 5 rapports.

En Septembre 1987, commercialisation de la Mi16, une finition riche en équipements, réservé au premier moteur multisoupapes français, un 1.9 injection à 16 soupapes, accouplé à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports. Lancement de la production dans sa version conduite à droite au centre de Ryton, en Grande-Bretagne. Premiers lancements commerciaux européens (République Fédérale Allemande, Autriche, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Italie et Suisse).

En Octobre 1987, commercialisation d'un petit moteur 1.4 équipé d'une boîte de vitesse à 4 rapports sur la finition de base, GL.

En Novembre 1987, lancements commerciaux dans les pays nordiques: Suède, Danemark, Norvège, et Finlande.

En Décembre 1987, la 405 est élue "voiture de l'année 1988"! Lancement commercial en Grande-Bretagne.

En Janvier 1988, commercialisation en Irlande.

En Février 1988, boîte automatique ZF 4 rapports disponible avec le 1.9 GR.

En Mars 1988, une boîte automatique ZF 4 rapports est proposé sur les 1.6 GR. Deux moteurs Diesel sont proposés: un 1.9D atmo sur les finitions GL et GR (GLD et GRD), et un 1.8 turbo Diesel sur GR et SR (GRDT et SRDT).

En Mai 1988, la boîte automatique ZF 4 rapports n'est plus disponible (déjà!) avec les 1.6 GR.

En Juillet 1988, apparition des breaks. Il est proposé sur toutes les versions sauf 1.6 SR, 1.9i GR, et celles équipées de deux moteurs: le 1.4 essence et le 1.9i 16V de la Mi16. La boîte de vitesse automatique ZF 4 rapports est disponible sur 1.9 SRi. Le 1.4 voit sa puissance passer de 65 à 70ch.

En Septembre 1988, commercialisation de la voiture aux Etats-Unis et au Canada.

En Octobre 1988, présentation au "Mondial de l'Automobile" et commercialisation des versions break "Affaire", une version 2 places avec un grand coffre, proposée avec 2 moteurs, le 1.6 essence et 1.9D.

En Novembre 1988, commercialisation en Thaïlande.

En Décembre 1988, signature avec "Iran Khodro" d'un accord de coopération industrielle portant sur la production de 500 000 "405" en Iran sur 10 ans.

En Février 1989, les 405 à traction intégrale apparaissent. Celles-ci uniquement sur la berline avec le 1.9 GR et SR (GRX4 et SRX4). Les boîtes mécaniques changent, la BE1, avec la marche AR à gauche de la première, est remplacée par la BE3, avec la marche AR en face de la 5ème.

En Juillet 1989, c'est au tour de la Mi16 (avec son 1.9i16V) à pouvoir recevoir une traction intégrale (Mi16X4)(uniquement sur la berline). La GRi change de nom pour s'appeller Si.

En 1990, entrée en production en Iran sous licence par "Iran Khodro".

En Juillet 1990, la planche de bord est légèrement restylée, l'isolation est améliorée, les vibrations atténuées. Le 1.9D atmo est disponible dans la version SR (SRD) en berline uniquement.

En Mai 1991, série spéciale 405 break "Rolland Garros" produite à 400 exemplaires.

En Juillet 1991, apparition de la finition ST uniquement disponible sur la berline, et sur les 1.9i (STi) et 1.8TD(STDT).  La STi est disponible avec la boîte automatique ZF 4 rapports. Fin de la "Si". Présentation de la 405 break hybride au Salon de Franckfort (voir rubrique "la405 hybride").

Le 5 Août 1991, fin de commercialisation aux USA.

En 1992, accord avec la FS Lublin pour la fabrication de la 405 en Pologne, et début de fabrication à Buenos Aires (Argentine).

En Avril 1992, la série limitée GLX fait son apparition en berline et en break, avec les moteurs 1.4, 1.6, et  1.9D (GLXD), ainsi que la GRX, avec les moteurs 1.6, 1.9, 1.8D (GRXD), 1.8TD (GRXDT).

En Mai 1992, série spéciale "Style" sur berline.

En Juin 1992, série spéciale "America's Cup" sur berline.

En Juillet 1992, la 405 change: nouvelle planche de bord, nouveau volant, calandre plus arrondie, à l'arrière nouveaux feux, coffre redessiné avec un seuil de coffre rabaissé. La 405 s'embourgeoise. Les nouvelles normes antipollution Euro93 obligent les constructeurs à adopter l'injection catalysée: les 1.4 et 1.6 sont les deux seuls blocs moteurs à rester sur la gamme, en adoptant simplement l'injection (le 1.4 au passage en profite pour passer à une boîte à 5 vitesses), le 1.9 est remplacé par un 1.8i, le 1.9i est remplacé par un 2.0i, le 1.9i16V par un 2.0i16V. Quand au Diesel, le 1.8TD est remplacée par le 1.9TD. La 405 4X4 n'est plus proposé qu'avec le moteur 2.0i en SRiX4(berline). Les boîtes automatiques ZF 4 rapports sont proposées sur 1.8i GR, 2.0i SR (SRi), et ST (STi).

En 1993, entrée en production en Egypte.

En Juillet 1993, apparition de la T16, un moteur de Mi16 (2.0i16V) avec un turbo, et transmission intégrale en série. Fin de la SRD (1.9D atmo sur SR) et du 1.6i sur SR.

En Novembre 1993, série spéciale "Mi16 Le Mans" produite en 150 exemplaires.

En Janvier 1994, apparition de 3 séries spéciales "Sillage", "Style" et "Signature", qui remplaceront la gamme en Juillet 1994.

En Juin 1994, série spéciale "clim" sur berline.

En Juillet 1994, les GL, GR et SR sont remplacés respectivement par "Sillage", disponible avec les 1.6i, 1.9D et 1.9TD (sauf break pour le 1.9TD), "Style", disponibles avec les 1.6i, 1.8i, 1.9D et 1.9TD (sauf break pour le 1.6i), et "Signature", disponible avec les 1.8i, 2.0i et 1.9TD (sauf break pour le 1.8i). La boîte automatique ZF 4 rapports est disponible sur le 1.8i en finition "Style"(sauf break), et sur le 2.0i en finition "Signature". Les SRiX4 (SRi en 4 roues motrices) disparait. Fin également du moteur 1.4i essence.

Durant Décembre 1994, série spéciale Husky, en berline TD.

En 1995, fin de la coopération de Peugeot avec la FS Lublin. A peine 3 802 exemplaires de la Peugeot sont sortis des chaînes de Pologne.

En Mars 1995, série spéciale "clim" sur berline.

En Juillet 1995, disparition des STi, STDT, Mi16 et T16.

En Avril 1996, fin de la production des berlines en France.

En Novembre 1996, fin de la production des breaks en France.

En 1999, fin de l'assemblage en Argentine. 50 701 exemplaires auront été produits à Buenos Aires.

Début 2001, sortie en Iran de la Peugeot Pars, une 405 phase 3.

En 2002, fin de la production au Zimbabwe.

Début 2009, la 405 phase2 1.6 carbu produite en Egypte est remplacé par la "Pars" (nom commercial de la 405 phase3) avec 2 moteurs au choix: 1.8i et 1.8i 16V (voir rubrique "les 405 encore produites").

La 405 est de nos jours encore produite en Egypte et en Iran.

Les 405 phases 1(ci-dessus) sont reconnaissables des phases 2(ci-dessous) par la présence d'une barre en plastique striée entre les blocs optique arrière.

Gamme 405 berline (pour le break, voir la rubrique "les 405 breaks").

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×